"J'utilise les exigences réglementaires comme outil pour vous protéger et améliorer la rentabilité de l'entreprise.

Je vous accompagne pour mettre en place les actions concrètes et adaptées à votre entreprise".

 

N'hésitez pas à me contacter pour en discuter.        

 

A bientôt.

Budog MARZIN

Par peur de mal faire, les entreprises peinent à lancer des actions de prévention du risque psycho-social.

 

Pourtant des solutions existent.

Inscrivez-vous

La newsletter vous informe de tous nos événements importants au long de l'année !

» » Le burn out : « c’est facile à traiter ! »


Le burn out : « c’est facile à traiter ! »

 

Si, si, c’est vrai !!! « Le burn out : c’est facile à traiter ! »

En fait, mon titre est faux car le burn out est extrêmement complexe à appréhender. Comme toutes les maladies psychiques et encore plus lorsqu’elles sont liées au travail : Quelle est la part personnelle ? S’agit-il d’une faiblesse ? L’employeur est-il responsable ? Ne serait-ce pas plutôt une dépression ? … !!!??? … Et finalement, pour toutes ces bonnes raisons, et par peur de ne traiter complétement le sujet : on n’avance pas.

 

L’entreprise peut facilement faire de la prévention  

Et pourtant, l’entreprise peut facilement faire de la prévention. Les facteurs de risques sont connus* et on peut les expliquer aux salariés, aux managers et aux dirigeants. Je vous l’assure, nous pouvons tous les comprendre et les identifier dans notre activité professionnelle. Ensuite, par un travail commun dans l’entreprise, nous pouvons trouver les moyens techniques, organisationnels ou humains, adaptés à l’activité, qui permettront de réduire ces facteurs de risque.

Enfin (et cela est prouvé !!!) le fait de lancer des actions de sensibilisation, d’écouter les salariés, de proposer des solutions est déjà une action de prévention du risque psycho-social. Vous voyez : on peut le faire !!!  

 

Le mieux est l’ennemie du bien   

Après cela, effectivement, vous n’aurez peut-être pas tout traité, des situations resteront peut-être délicates, la perception d’un salarié sera peut-être différente… Et bien oui, on le sait, le burn out, et plus globalement le risque psycho-social est difficile à traiter. Mais maîtriser un risque ne veut pas dire qu’il n’existe plus. Et si vous ne faîtes rien dans les situations à risque psycho-social, le temps est plutôt un facteur aggravant… Donc agissez ! Lancez des actions, identifiez les facteurs de risque dans votre entreprise, supprimez ou réduisez- les. Dans le cas présent, le mieux est l’ennemie du bien, le pire serait de ne rien faire de peur de ne pas être parfait !

 

*(Objet d’une autre publication).     

 

PREVANTICIP vous propose une journée de sensibilisation au RPS :

https://www.prevanticip.com/actions-rps-sensibilisation-rps-formation-action-1j-pxl-31_114.html.